L’IDATE DigiWorld conforte son ancrage à Montpellier et à l’international

Information mise à jour le 10/07/18

Après le succès de la DigiWorld Spring Session des 31 mai et 1er juin au Domaine de Verchant, le think tank leader de l'économie numérique en Europe a tenu sa première conférence en Afrique, le "DigiWorld4Africa".

Jacques Moulin, IDATE ©IDATE

Jacques Moulin, IDATE ©IDATE

Une délégation de la métropole et plusieurs startups étaient présentes au "DigiWorld4Africa" qui s'est tenu le 22 juin à Fès, Ancré à Montpellier depuis 40 ans, l’IDATE DigiWorld affiche résolument ses ambitions internationales.

"La première DigiWorld Spring Session de Montpellier a rassemblé 300 participants autour de l’Homo Digitalis, en abordant l’inclusion et le numérique, l’habitat du futur, la cyber-sécurité et la protection des données", se réjouit Jacques Moulin au terme de sa première année de directeur général de l’IDATE DigiWorld. Implanté à Montpellier depuis 1977, le think tank européen est aussi un observatoire mondial des marchés et de l'innovation numérique et un cabinet conseil. Il a pour membres et partenaires des opérateurs télécoms, des groupes industriels et de services, des institutions comme la métropole de Montpellier, ou des startups telles Seclab et Matooma.


En 2018, la 40e édition du DigiWorld Summit se déploie en trois temps : la DigiWorld Spring Session de Montpellier des 31 mai et 1er juin, la conférence DigiWorld4Africa le 22 juin à Fès au Maroc - à laquelle ont participé la vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, Chantal Marion, et des startups montpelliéraines -, et une journée en anglais sur le phygital (mariage du physique et du digital) à Paris le 28 novembre.

"Nous renforçons notre ancrage territorial à Montpellier, à l’écosystème digital très dynamique, et nous portons une parole française et européenne", commente Jacques Moulin.


L’IDATE DigiWorld a des bureaux à Paris, Londres et Bruxelles. "Nous sommes une cinquantaine et avons vocation à être plus de 60, avec une ambition résolument internationale", note Jacques Moulin. Fès, ville jumelle de Montpellier, illustre l’expansion en Afrique. L’IDATE DigiWorld a noué un partenariat avec l'Université Euro-Méditerranéenne de Fès et mène de plus en plus de missions de conseil, sur les schémas numériques de Fès, Marrakech et Agadir par exemple.

"Nous créerons fin 2018 un club à Rabat et nous renforcerons aussi notre présence en Afrique subsaharienne, ajoute Jacques Moulin. Le numérique n’a pas de frontières. En 2019, nous formerons un club au Moyen-Orient et un relais en Chine."

Il y a 0 commentaire sur cette page