Syrius Solar Industry veut conquérir l’Hexagone avec ses chauffe-eaux solaires

Information updated on 20/11/19

Tournée vers l’outremer depuis sa création en 2013, la PME de Lavérune veut aujourd’hui conquérir l’Hexagone avec ses chauffe-eaux solaires. En très forte croissance, elle va aussi ouvrir une filiale au Maroc fin 2019.

Thierry Demaret - SYRIUS SOLAR@DR

Thierry Demaret - SYRIUS SOLAR@DR

« Depuis 2016, nous avons multiplié le chiffre d’affaires par plus de cinq. Il sera de huit millions d’euros en 2019, de 13 millions en consolidant les filiales », affirme Thierry Demaret, président du fabricant de chauffe-eaux solaires Syrius Solar Industry, pépite industrielle très discrète des énergies renouvelables.

Basée à Lavérune depuis sa création en 2013, elle vise surtout les particuliers, mais aussi le logement collectif et les sites industriels. Originalité : elle réalise 98 % de son activité à l’outremer, avec des filiales à La Réunion, en Nouvelle Calédonie et, depuis août 2019, en Guadeloupe.

« Nous visons maintenant un développement en France métropolitaine, annonce Thierry Demaret. La demande est là. »

L’entreprise va aussi franchir la Méditerranée et implanter une filiale à Casablanca au Maroc.

« Le marché est bon, et nous avons reçu un excellent accueil sur des salons en 2019. » Ces développements feraient grimper l’effectif de 46 salariés (dont 23 à Lavérune) à 50 fin 2019.

Un agrandissement fin septembre

L’industriel intègre non seulement l’assemblage, mais aussi une partie de la production des pièces composant sa gamme de chauffe-eaux solaires. 

« Au début, tout était fabriqué à l’extérieur. Aujourd’hui, 50 % de la valeur ajoutée est intégrée, relève Thierry Demaret. Nous disposons d’un atelier de tôlerie avec poinçonneuse, plieuse, etc., et nous réalisons l’isolation des ballons. Nous intègrerons d’autres étapes dans le futur. »

Lavérune est le centre de fabrication, les sites de La Réunion et de Nouvelle-Calédonie étant des unités locales d’assemblage.

Pour asseoir sa croissance, Syrius Solar Industry a fait construire sur le parc Descartes de Lavérune des locaux sur-mesure de 1 200 m², inaugurés fin septembre.

« Nous avons été accompagnés par la Serm sur ce projet immobilier lancé depuis 2017, explique le chef d’entreprise. Il nous fallait un bâtiment adapté, disposant d’un quai de chargement. Vu la croissance plus forte que prévue, c’est déjà trop petit ! Je reste à l’affût de toute possibilité d’extension sur la zone. »

Find out more…

There are 0 commentaires on this page