Entreprendre autrement : Main Gauche fait rimer « industrie positive » avec croissance

Information mise à jour le 25/09/19

Pour soutenir sa croissance rapide et green, le Montpelliérain Main Gauche va bâtir à Garosud un site à 10 millions d'euros et embaucher en masse. Labellisé Pass French Tech, l’acteur de l’impression textile illustre brillamment « l'industrie positive ».

Le président fondateur de Main Gauche Alexandre Kosmala. @DR
Main Gauche a réussi un pari très délicat pour un acteur français du textile : intégrer sa production. Les ateliers du site de Parc 2000 à Montpellier produisent actuellement deux millions de pièces par an. La PME a déjà convaincu 15 000 entreprises, associations, clubs et collectivités de miser sur la qualité et le développement durable pour personnaliser leurs T-shirts, sweats et tote bags.

« Nous maîtrisons toutes les techniques, broderie, sérigraphie, impression numérique et Flex. C’est un gros atout », souligne le directeur de la communication Kevin Bresson. Fondée à Dunkerque en 2008, Main Gauche a choisi de grandir depuis 2014 à Montpellier « pour sa situation, sa vitalité, la mer et le soleil », sourit le président fondateur Alexandre Kosmala.

Main Gauche coche toutes les cases de « l'industrie positive » telle que la conçoit Montpellier Méditerranée Métropole : une production durable, un fort appel aux technologies numériques, un engagement social et environnemental.

« Depuis fin août, nous sommes le premier acteur en France labellisé GOTS* pour 100 % de sa production bio », relève Alexandre Kosmala. Membre du réseau « 1% pour la planète » depuis janvier, Main Gauche va verser 1% de son chiffre d'affaires pour des associations environnementales.

Création d’une cinquantaine d’emplois

Discrète jusqu’ici, l’entreprise veut se rendre plus visible dans l’écosystème montpelliérain pour réussir un enjeu de taille : recruter une cinquantaine de salariés pour accompagner sa forte croissance – le chiffre d’affaires de 6 millions d’euros doublerait en 2019-2020. « L'objectif est de transformer la PME en entreprise de taille intermédiaire (ETI) et de devenir leader français, puis leader européen », lance Alexandre Kosmala.

Le projet stratégique « Colossus » implique des embauches à tous les postes : ateliers, PAO, informatique, commercial, marketing, logistique...  De 44 personnes il y a un an, l’effectif est monté à 72 fin août et devrait atteindre 130 salariés lors de l'emménagement dans les futurs locaux de Garosud à la fin 2020. Le chantier de 10 millions d’euros sera lancé en décembre 2019.

« Le nouveau site nous apportera une capacité 10 à 15 fois supérieure », calcule Alexandre Kosmala.

* Le référentiel sur le textile biologique GOTS est la référence mondiale en terme d'évaluation des fibres biologiques.

Main Gauche est membre du Conseil Métropolitain de l’Industrie Positive. Une démarche initiée par Montpellier Méditerranée Métropole.
Il y a 0 commentaire sur cette page