Gravipack, une entreprise innovante, envisage de s'implanter à Montpellier

Information mise à jour le 14/01/20 Par Mohammed errafi

L'entreprise ayant conçu le premier sac à dos en apesanteur, Gravipack conçu à Sens en Bourgogne, envisage de s'implanter à Montpellier. Retour sur cette innovation qui peut être utile pour les travailleurs qui se déplacent fréquemment.

Gravipack, une entreprise innovante, envisage de s'implanter à Montpellier

Gravipack, le seul sac a dos au monde en apesanteur

L'idée m'est venue en 2009 lorsque j'effectuais de réguliers trajets hebdomadaires avec de lourdes charges en train entre Montpellier et Paris. Je devais trouver une solution à mon problème. J’ai mis mes économies et mon temps sur cette ambitieuse invention, Gravipack, qui par chance est devenu une innovation mondiale, souligne son fondateur Mohammed Errafi.

L'idée ? Des bretelles innovantes équipées d’insert formé en une côte du squelette que les médecins appel côte Alpha N12 qui permet un transfert de la charge plus proche du centre de gravité qu’un sac à dos lambda, sans prendre appui sur les épaules, sans toucher les clavicules et sans impacter la mobilité durant la marche.

Avec cet exosquelette dans les bretelles, la charge est confondue avec le centre de gravité du corps humain, l’architecture corporelle reste libre et verticale, avec une posture dorsale droite et un champ visuel horizontal. C'est un dispositif médical sur le long terme, un bien fait avec ces bretelles munies d’inserts innovants, jusqu’alors inexistantes sur le marché, placent le sac à dos en apesanteur sur les épaules. Une sensation impressionnante, même avec 20 kilos sur le dos !

Gravipack a été présenté une seule fois dans un salon, j'ai participé au Concours Préfet Lépine 2018 à Paris, 583 inventeurs mondiaux y participent. J’ai obtenu la médaille d'argent de l'innovation. Le sac à dos en apesanteur, a reçu également la Médaille d’argent Invention 2018 Ministre de la Défense. Gravipack est enregistré et détaillé sous 4 brevets internationaux, 2 marques, deux audits avec 2 cabinets différents d’avocats à révéler que l'innovation est innovante, créative, unique et industriel, difficilement contournable par l'homme de métier.

Mohammed Errafi souhaite désormais s'implanter à Montpellier. Son ambition dans 5 ans, est de "vendre en Europe 1 million de sacs à dos et d'avoir une assise financière pour continuer la R&D avoir toujours plus de partenaires qui loue les licences. Cet argent pourrait permettre de créer une école pour enfants handicapés et non-voyants au Maroc, un centre sportif et colonie de vacances accueillant des enfants handicapés malvoyants et non-voyants".

En savoir plus

Il y a 0 commentaire sur cette page