A la rencontre de nos success stories / Interview de Thomas Landemaine, cofondateur d’Yvivre

Information mise à jour le 11/02/20

« Montpellier est une métropole très dynamique en terme d'immobilier, une métropole qui soutient également les projets innovants grâce aux structures d’accompagnement mises en place, dont le BIC de Montpellier. »

Thomas Landemaine Yvivre©Camille Sonally

Thomas Landemaine Yvivre©Camille Sonally

Incubé au BIC de Montpellier, Yvivre révolutionne l’habitat collaboratif grâce à une plateforme digitale lancée en novembre dernier. Celle-ci propose à de futurs propriétaires de concevoir leur logement et leur copropriété sur-mesure et à moindre coût, en échangeant sur la plateforme tout au long du processus de conception.

Un premier programme verra le jour en 2022 au cœur de « So Wood », une résidence bas carbone située dans le quartier Port-Marianne-République à Montpellier. En attendant, la startup qui compte déjà cinq salariés, planche sur d’autres projets dans le territoire de la métropole montpelliéraine, à Bordeaux et en région parisienne.

Pour quelles raisons avez-vous choisi Montpellier ?

D’abord parce qu’il s’agit de ma ville de cœur, celle où je suis né. Après des études à l'école d'architecture de Paris-Malaquais, j'ai eu l'opportunité de poursuivre mon parcours en Amérique du Nord. Mais quand j'ai décidé de créer mon cabinet d'architecture, j’ai préféré revenir sur ce territoire auquel je suis attaché et que je connais bien. Par ailleurs, Montpellier est une métropole très dynamique en termes d'immobilier. Une métropole qui soutient également les projets innovants grâce aux structures d’accompagnement mises en place, dont le BIC de Montpellier. Ici, l’écosystème facilite les échanges – que ce soit avec les élus, les décideurs ou les entreprises – et par extension, le développement de projets. Enfin, la métropole de Montpellier bénéficie d’une position géographique stratégique au cœur du bassin méditerranéen et à environ trois heures de Paris en train.
 

Quel a été le principal apport du BIC de Montpellier et de ses équipes dans votre réussite ?

Ce n’est pas un hasard si Yvivre a fait le pari d’intégrer le BIC de Montpellier six mois après sa création. La société Snapkin, fondée par l’un de nos associés, Jérémy Guillaume, y avait déjà été incubée avec succès. Sachant que les startups font l’objet de financements et de cadres juridiques spécifiques, l’aide du BIC de Montpellier est d’autant plus précieuse. Ses équipes nous ont ainsi accompagnés de bout en bout dans notre formation, l’ouverture sur un réseau, nos recherches de solutions et de financements qui ont abouti à des subventions de la Région Occitanie, de Bpifrance et de la Banque Populaire. Elles nous ont aussi appris à nous interroger sur notre concept, à le remettre en question, à le présenter et à nous confronter à d’autres entrepreneurs pour ne pas rester dans notre bulle.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui veulent créer leur entreprise ?

Se lancer dans l’entrepreneuriat nécessite de l’enthousiasme, des convictions, mais aussi l’esprit d’équipe : un créateur se sent souvent seul face à de nombreuses difficultés. Il faut donc qu’il sache s’entourer, partager, intégrer l’écosystème dans lequel il évolue. Le mouvement de la French Proptech, qui est né à Montpellier, en offre un parfait exemple : en permettant aux startups de se regrouper, il leur insuffle une énergie supplémentaire pour avancer dans leurs projets.
 

Comment imaginez-vous l’entreprise innovante de demain à Montpellier ?

Je la conçois justement comme une entreprise capable de s’ouvrir à d’autres univers, d’autres métiers que les siens, de travailler avec d’autres sociétés plutôt que séparément afin de trouver des synergies propices au développement de solutions optimales. Nous aimerions qu’un jour, Yvivre installe ses bureaux dans un lieu collaboratif, riche en énergie collective, comme la Halle Tropisme ou la Halle de l’Innovation. Nous ne sommes qu’un rouage dans la fabrication du logement : des startups peuvent se greffer à notre projet en apportant des idées complémentaires pour répondre aux grands enjeux de demain en matière de changement climatique, de densité urbaine ou de vivre ensemble.

En savoir plus

Il y a 0 commentaire sur cette page