Les usages de la ville intelligente sous la loupe de chercheurs montpelliérains

Information mise à jour le 19/08/19

Inaugurée en mai, la chaire internationale sur les usages et pratiques de la ville intelligente associe des chercheurs des universités de Montpellier et de Montréal. L’un de ses terrains d’expérimentation : la métropole de Montpellier, dès l’automne 2019.

Photo d’inauguration à Montréal de la chaire internationale sur les usages et pratiques de la ville intelligente

« Nous nous focalisons sur les citoyens usagers de leur ville. Quelles perceptions ont-ils de la ville intelligente ? Quels sont leurs usages réels des services et des solutions numériques ? », explique Pauline Folcher, co-titulaire de la chaire internationale sur les usages et pratiques de la ville intelligente (Cit.Us).

Fondée en mai par l’Institut Montpellier Management de l’Université de Montpellier et l’Ecole des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), elle a en effet pour ambition d’étudier « la ville servicielle, connectée et durable » du point de vue de ses habitants, en cherchant à cerner son impact positif sur leur vie quotidienne.
Cette démarche scientifique remet en question les stéréotypes.

« On pense que, plus une ville est numérisée, plus elle est intelligente. Mais on peut aussi la concevoir comme une ville plus humaine, plus sociale, plus verte…, souligne Pauline Folcher, enseignant-chercheur en marketing à l’Institut Montpellier Management. D’ailleurs, il ressort des premières études que nombre d’habitants n’ont pas l’impression de vivre dans une “ville intelligente“ et que les applis sont souvent peu utilisées. »

Création d’un baromètre annuel

Les recherches sont conduites en partenariat avec des collectivités territoriales et des entreprises, futurs terrains d’étude et d’expérimentation. C’est ainsi qu’en automne 2019, la chaire Cit.Us testera à Montpellier et dans une vingtaine d’autres métropoles son premier baromètre annuel sur les usages et pratiques de la ville intelligente auprès d’un échantillon représentatif d’habitants. Elle prévoit également de réaliser un panorama des solutions numériques et de leurs usages réels dans les villes qui en sont équipées.

« Nous espérons que nos recherches permettront aux collectivités de mettre en place des services et des solutions réellement utiles aux usagers », précise Pauline Folcher.

L’équipe montpelliéraine de chercheurs pluridisciplinaires (marketing, tourisme, alimentation, serviciel…) collabore déjà à quelques projets innovants lancés dans la métropole de Montpellier, notamment HUT (Human at home, vers un habitat humain et intelligent) et les droïdes (véhicules autonomes et écologiques de livraison en centre-ville).

Montpellier, Cité Intelligente

Montpellier Méditerranée Métropole a lancé le 25 juin un appel à projets innovants et expérimentation au service de la ville. Objectif : identifier 10 projets d’entreprises susceptibles de faire émerger de nouveaux projets de services innovants et usages pour les citoyens et/ou la collectivité. Les 10 projets d'entreprises sélectionnés bénéficieront :
  • d'un accompagnement par la Métropole pendant leur expérimentation. Le BIC (Business & Innovation Centre) de Montpellier assurera le suivi opérationnel des lauréats dans la mise en œuvre de leur projet en lien avec les directions métiers expertes.
  • d'un financement pour le développement du projet de 40 000€ maximum.
Légende de la photo officielle de l’inauguration : Le 23 mai 2019 était inaugurée à Montréal la chaire internationale sur les usages et pratiques de la ville intelligente. De gauche à droite: Marie-Christine Lichtlé (directrice de Montpellier Management), Gilles N’Goala (co-titulaire de la chaire Cit.Us), Sterling Downey (vice-président du conseil municipal de la ville de Montréal), Pauline Folcher (co-titulaire de la chaire Cit.Us), Florence Paulhiac (titulaire de la chaire In.Situ), Hélène Roussel (directrice de la mission Cité Intelligente de la Métropole de Montpellier) et Fabien Durif (vice-doyen à la recherche de l’ESG UQAM)
Il y a 0 commentaire sur cette page