Nordine El Ouachmi trace les chemins de la réussite

Information mise à jour le 25/09/19

Bureaux and Co, fililale du groupe montpelliérain Burostation, a adhéré en 2018 à la charte Entreprises & Quartiers. Un engagement fort, porté par son président, Nordine El Ouachmi, originaire de La Mosson.

Nordine El Ouachmi, président de Burostation et Bureaux and co ©David Richard

Nordine El Ouachmi, président de Burostation et Bureaux and co©David Richard

Depuis qu’il a adhéré à la charte Entreprises & Quartiers, Nordine El Ouachmi, président du groupe Burostation et de sa filiale Bureaux and co, organise des journées découverte pour des demandeurs d’emploi et accueille en stage des élèves de 3e de collèges de quartiers prioritaires.

« Nous leur faisons un accueil convivial pour casser les barrières sociales et leur donner un sentiment d’appartenance, confie-t-il. Nous voulons leur montrer que les entreprises comme la nôtre sont accessibles, qu’ils peuvent se faire connaître et nous solliciter. »

Il va également à la rencontre de ces porteurs de projets issus des quartiers lors d’événements animés par des acteurs de l’insertion. Il est ainsi intervenu pour l’Adie, association pionnière de la microfinance, lors d’une journée sur le thème « Révélez vos talents ! », le 9 avril, ou encore à la Chambre des métiers et de l’artisanat de l’Hérault, il y a quelques mois, lors d’une formation à la création d’entreprise. « Je leur dis que c’est possible ! martèle l’entrepreneur. L’essentiel, c’est de se connaître soi-même, ses capacités, ses ambitions, et de se fixer des paliers accessibles. Il ne faut pas hésiter à parler de son projet et à se faire aider. »

« Si moi je ne le faisais pas, qui le ferait ? »

Nordine El Ouachmi parle d’expérience. Né à la Paillade, il a très tôt fait l’école buissonnière. A 21 ans, sans diplôme, il créait une entreprise de maintenance et de nettoyage industriel. Il a ensuite étendu son activité à l’aménagement de bureaux et s’est lancé dans l’immobilier. En 2014, à Parc 2000, il a fondé Bureaux and co, spécialisée dans les bureaux partagés et le coworking, et deux ans après, Burostation, une startup incubée au BIC de Montpellier et à Station F (Paris). Elle déploie un outil numérique qui permet de croiser les offres et les demandes de co-locations de bureaux de manière à optimiser l’occupation des locaux vacants.

A 39 ans, le self-made man montpelliérain engrange les succès. Fort d’un chiffre d’affaires de deux millions d’euros et d’une vingtaine de salariés, il vient d’augmenter son capital pour le porter à plus d’un million d’euros et envisage une forte croissance. Quant à son engagement, c’est pour lui une évidence :


« C’est hyper important ! Si moi qui suis issu d’un quartier prioritaire et qui connais les difficultés pour obtenir un stage, créer son activité…, si moi je ne le faisais pas, qui le ferait ? »

Il y a 0 commentaire sur cette page