« Osons les entrepreneurs engagés » : le concours est ouvert !

Information mise à jour le 14/02/20

Vous avez jusqu'au 1er mars pour participer à ce concours proposé par France Active Airdie-Occitanie et soutenu par Montpellier Méditerranée Métropole. Son but : aider les entrepreneurs engagés du territoire à réussir leur financement participatif.

Osons les entrepreneurs engagés©DR

Osons les entrepreneurs engagés©DR

Quel point commun entre La Cavale (librairie coopérative), Les Jardins de Lunaret (ferme maraîchère et pédagogique), Oc’Consigne (filière locale de réemploi des bouteilles en verre), Yuyo (planches de surf biosourcées imprimées en 3D) et Antonia, (école internationale) ? Tous ont été lauréats du concours « Osons les entrepreneurs engagés », lancé l'an dernier par France active Airdie-Occitanie, en partenariat avec Montpellier Méditerranée Métropole.

Objectif : participer au développement et à la valorisation d’entreprises du territoire qui veulent concrétiser, via le crowdfunding, des projets ayant un impact positif sur la société ou l’environnement, et créateurs d'emplois.

« Nombre d'entrepreneurs se lancent dans cette solution de financement, mais échouent, faute de préparation. A travers ce concours, nous souhaitons les aider à mieux définir leur projet et leur transmettre une méthodologie pour avancer : objectif financier, choix de la plateforme, présentation du projet, plan de communication...  », explique Vân-Ly Phan, conseillère en financement solidaire au sein de France active Airdie-Occitanie.

Financement participatif : plus de 170 000 euros collectés

L’an dernier, 14 projets et entreprises ont bénéficié de ce coaching. Plus de 5 500 personnes se sont mobilisées pour élire leur projet coup de cœur. Et six lauréats et finalistes ont concrètement lancé et réussi leur campagne, en collectant au total plus de 170 000 euros.

« Bénéficier d'un accompagnement sur-mesure, avec des échéances à respecter, nous a clairement permis de structurer notre démarche et de mettre toutes les chances de notre côté », souligne Sylvain Bertschy, président de La Cavale. « Nous avons rencontré une communauté d’entrepreneurs partageant nos valeurs, profité d’une couverture médiatique et, grâce aux conseils de spécialistes, notre objectif financier a été atteint à 150 %, ce qui nous a permis de lancer notre produit », se réjouit Romain Paul, gérant de Yuyo.

Cette année, 12 à 16 finalistes pourront de nouveau participer à deux jours de formation en avril. Leurs projets seront soumis au vote en ligne du public et à un jury de professionnels. Place ensuite au lancement de la campagne de financement participatif, avant novembre.
Il y a 0 commentaire sur cette page