Plein soleil pour le montpelliérain Apex Energies

Information mise à jour le 26/02/18

Grand beau temps annoncé pour l’opérateur indépendant Apex Energies, qui développe, finance, construit, exploite et maintient des centrales photovoltaïques connectées au réseau en toiture, au sol et en autoconsommation.

Pascal Marguet, Président d'Apex Energies ©Apex Energies

Pascal Marguet, président d’Apex Energies

En pleine forme, le producteur indépendant d’énergie verte qui a déménagé en décembre 2017 dans de nouveaux locaux du Park Eurêka, recrutera en 2018 une douzaine de personnes et prépare une levée de fonds de 10 à 15 M€. Pionnier du photovoltaïque depuis 27 ans, Apex Energies affiche un portefeuille de projets de centrales solaires très garni.

L’acteur montpelliérain exploite déjà 20 mégawatt-crêtes en fonds propres en métropole et outremer et son portefeuille de projets flambe, notamment grâce à un partenariat avec Eco Green Développement. Fin 2017, le duo a placé 62 projets à l’appel d’offres CRE4 pour toitures photovoltaïques. Si l’on y ajoute 40 opérations lauréates d’un précédent appel à projets, le pipeline atteint 50 MWc et 100 centrales, positionnées en Occitanie et Sud-PACA. "L’investissement associé avoisine 70 M€", précise Pascal Marguet, président d’Apex Energies.

"Après avoir embauché 17 personnes en 2017, nous recruterons 10 à 15 salariés en 2018"

Avec un tel portefeuille à réaliser, l’équipe doit s’étoffer. Le groupe emploie 44 salariés dans ses six agences et sa filiale S4E éditrice de solutions de monitoring de centrales solaires. "Après avoir embauché 17 personnes en 2017, nous recruterons 10 à 15 salariés en 2018", affirme Pascal Marguet. À tous les postes : conducteurs de travaux, projeteurs-dessinateurs, chefs de projet, mais aussi en financement, comptabilité, exploitation et juridique. Côté capital, un changement de braquet s’annonce : "Nous sommes 5 salariés, actionnaires à 100 %. Nous devons augmenter nos fonds propres : nous souhaitons lever 10 à 15 M€ au premier trimestre 2018".

Pour accompagner sa croissance, Apex Energies a déjà emménagé fin 2017 dans des locaux plus spacieux de l’immeuble Atrium, sans quitter le quartier d’affaires Parc Eurêka. En mai il installera sur le toit une centrale solaire en autoconsommation collective, baptisée Lab’Apex, dont la production sera partagée entre les six copropriétaires et devrait couvrir 20 % de la consommation. Rendez-vous en juin pour l’inauguration.

En savoir plus :

- Apex Energies
- Je développe mon entreprise
- S'implanter à Montpellier

Il y a 0 commentaire sur cette page